News   |   Works   |   Books and Mutiples   |   Exhibitions
  Archives   |   Texts (fr)   |   Info + Contact




MÉTAMORPHOSE ET DISPARITION

L’ensemble de mon travail traite de disparition des êtres, des choses et des lieux, de mondes invisibles et de métamorphose.

J’entretiens depuis toujours un lien particulier avec la fiction, que ce soit avec la littérature ou avec le cinéma de genre. Je défini mon travail avec le mot valise Horrifique-Merveilleux, qui m’a notamment été inspiré par la lecture des œuvres de Marcel Schwob.

Parmi mes terrains d’exploration se trouvent les cultures autochtones, l’animisme et les mythes, l’archéologie, la botanique et la minéralogie, et d’autre part, tout ce qui concerne les pratiques créatrices spontanées comme l’art brut, le dessin automatique et spirite, les chants et danses rituels.
Le lâcher-prise est un des éléments moteur de mon approche plastique, cela me permet de restituer une vision intuitive de ce qui m'entoure et me touche.

Je porte également un profond intérêt envers la biodiversité et les modifications actuelles de la nature liées à l’impact humain (anthropocène), éléments que je développe dans mes recherches par le biais du fantastique, m’appuyant aussi bien sur mon inconscient que sur mes lectures et mes connaissances.

Aussi j’aime expérimenter, renouveler les techniques et les modes d’actions. Ma pratique en est donc multiforme et se fonde sur l’assemblage, faisant dialoguer des fragments d’ensembles modulables (dessins, peintures, collages, sculptures, photographies, sons), créant ainsi des narrations parcellaires et des mondes mystérieux où le grotesque, le rêve et l’étrange son omniprésents et que certains nomment Inquiétante étrangeté.

Une part de mon travail prend également forme à travers l’édition, avec des artzines, des livres ou des multiples, que je conçois souvent comme complémentaires dans l’accompagnement de projets et d’expositions.

En parallèle à mon travail de plasticienne, je crée depuis plus de 20 ans des images pour la presse française et internationale (Le Monde, Libération, The New-York Times, The New Yorker La Stampa), mais aussi pour d’autres supports.



Avec des “squelettres”
Libération, article de Clémentine Mercier, 6 mai 2020

Entretien revue Point Contemporain #16
Mené par Valérie Toubas et daniel Guionnet, mars 2020

Chaosmose
Jean-Paul Gavard-Perret, à propos du livre FAIM FEU SANG, décembre 2017

Nouvelles Fictions, un monde en transition
Pauline Lisowski, Le corridor de l'art, décembre 2017

Gouffres, “Squelettres”, et Résurgence
Jean-Paul Gavard-Perret, 2016

Ces esprits qui nous gouvernent
Anne-Cécile Guitard, pour le musée Canel, janvier 2014

Outremondes
Nathalie Desmet, pour le musée Canel, janvier 2014

Les cauchemars s'amusent !
Christian Tangre, mai 2014







︎

Il y a la nuit, la peur et le rire
// Horrifique-Merveilleux //
Un passage, un tunnel
Sortir de la feuille, sortir du cadre
Miniaturiser le paysage
Recréer un monde par touches, morcelé, parcellaire
Invisible et fantastique
Des êtres souches, champignons peut-être, rameaux et pierres
Rappellent un monde de vestiges
Un monde irréel
En suspens
Dans lequel l’oeil guette
L’oeil grotesque, effroyable et drôle à la fois
// Horrifique-Merveilleux //
Alors on rêve d’un son ténu
Lointain
Pour rituels amusants
On rêve une danse
Une transe
Provenant de temps immémoriaux

︎


© Chloé Poizat 2006-2020